Un garçon ? Non merci

La chance d’avoir les deux sexes, le choix du roi, la famille modèle…

Ça c’est le discours que j’ai entendue et que j’entends encore autour de moi.

Pourquoi devrai t on avoir forcément les deux sexes ? Et en quoi ça nous rendrait plus heureux ?

Pendant ma deuxième grossesse j’ai entendu je ne sais pas combien de fois «  j’espère que tu auras un garçon » ou alors « tu veux un petit mec cette fois ci ? »

Un garçon ? Non merci.

Le choix du roi je m’en fou je suis la reine et c’est moi qui décide ce que j’aime ou non

J’ai une fille magnifique et mon souhait c’était d’avoir la même

Bizarrement quand vous dites que vous souhaitez une autres filles les gens sont déçu pour vous.

WTF mais vous êtes bizarre les gens

Certes un garçon c’est sûrement très cool aussi mais moi j’adore les petites filles.

Venant d’une famille exclusivement composée de femmes, mère célibataire, sans homme dans mon entourage avoir un garçon aurai été plus compliqué surtout à certaine période de la vie.

Quand Hope est née j’étais la plus heureuse j’avais ma fille, Marmotte sa petite sœur et cerise sur le gâteau c’était des copies conformes.

En plus faut pas se mentir on se fait plaisir en shopping chez les petits garçons c’est moins mignon (ils pourraient faire un effort)

Alors avoir une seconde fille ça été qu’un pur bonheur et je reste sur mes positions de ne pas vouloir de garçon le même sexe c’est cool.

9 commentaires

  1. A choisir je crois que je ferais le même choix pour les mêmes raisons

  2. C’est bien dit et très juste sur le fond: peu importe le sexe de ses enfants.
    Mais bon, j’ai une fille et un garçon. Et mon garçon est au moins aussi coquet que sa sœur (voire plus), aime faire les magasins, fait de la danse classique, déteste le foot, collectionne des hatchimals… il aime aussi construire des voitures, des châteaux forts…
    Donc, merci de ne pas véhiculer certains clichés, un garçon n’est pas forcement un petit mec obsédé par le foot, les bagnoles, ne portant que des survêtements

    • Merci de bien relire mon article. Je ne véhicule en rien les cliché le seul constat que je fais c’est la mode pour les garçons qui n’est pas folichonne mais ça c’est mon avis c’est un constat.
      Si on ne peux même plus faire ses propres constats ou va le monde.
      Et si je dis que je n’ai pas d’homme dans mon entourage pour m’aider à faire certaines choses ce n’est pas le foot (c’est vous qui véhiculez les stéréotypes) mais plus pour décalotter l’enfant (on a le droit en tant que femme de ne pas être à l’aise avec ce genre de pratique sur les zizi des petit garçons)

      Donc avant de crier haut et fort que c’est encore des stéréotypes apprenez à lire ce qui est écrit .

      • Ok, autant pour moi. Mea culpa. Surtout que la première phrase allait dans votre sens. J’avais en outre conclu par un smiley qui sourit en faisant un clin d’œil mais il semble qu’il ne soit pas passé.

        Pour autant, je n’ai jamais décalotté mon garçon. Il a appris tout seul en apprenant à faire pipi debout. Le décalottage est à l’origine de pas mal de traumatisme chez les petits garçons alors que Ca ne nettoie tout seul. Et sinon, je viens d’une famille où il y a très peu de garçons, donc quand j’ai su que j’attendais un garçon, j’étais un peu paniquée notamment à cause de tout un tas de stéréotypes à la noix.

        Mais la n’est pas la question. J’ai un petit garçon un peu à part, et pour le coup, je voulais dénoncer ll’existence de ces stéréotypes (qui font par exemple qu’il a honte de dire qu’il fait de la danse).

        Bref Certaines tournures de votre article (les magasins notamment) m’ont induite en erreur. Vous sembliez vous faire un monde d’avoir un garçon alors que ce n’est ni plus ni moins difficile. Filles et garçons, c’est aussi mignon et relou les uns que les autres.

        Sans rancune j’espère. J’aime bcp vous lire.

        Audrey

        • Je me rends compte que j’ai un commentaire en doublon car ça avait buggé ce matin (je croyais que le premier n’était pas passé et je l’avais réécrit).

          Toutes mes excuses….

        • Pas de soucis si le fond n’était pas méchant et accusateur à la base 🙂

          Pour le décalottage je crois qu’il y a 2ecoles mais ça ne m’aurait pas enchanté de le faire
          On élève son enfant fille ou garçon comme on le veut stéréotypes ou pas de moment que ça nous convient et qu’on ne force pas les autres à voir de la même manière.

          Pour ma part mes filles sont différente l’une très princesse mais qui adore les jeux de garçons et l’autre malgré ses 7 mois est souvent habiller en bleu mais adore les poupées

  3. Ahaha ici c’est tout le contraire, je préférais avoir des garçons, et j’aime mieux les vêtements garçon pour les bébés (en taille enfant, par contre, j’avoue que ça devient vite pas terrible malheureusement). Et j’ai eu la chance d’avoir 3 petits gars <3 (qu'on n'a jamais décalotté ^^)

Laisser un commentaire