Quand le manque disparaît 

Je ne sais pas si vous vous souvenez de l’article que j’avais écrit il y a 3 ans, en pleure, après avoir laissé mon bébé d’à peine 2 ans passer pour la première fois en vacances chez son père. 

Je me souviens encore de la douleur que j’avais à ce moment là et à chaque séparation. L’horreur, l’arrachement des tripes avec les dents 

3 ans plus tard ce fut comme un coup de massue, mais ou est passé cette douleur ?

Je ne ressens plus ce mal etre cette culpabilité cette trahison à chaque départ. 

Est ce normal ? La vie est bien faire souffrir toute sa vie comme ca n’aurai pas été supportable 

Maintenant quand elle part (la garde a changé depuis) je la laisse avec juste une petite appréhension par rapport au faite de voir la tête de mon ex mais plus de lui laisser. 

Je sais que je la retrouve le soir meme et elle le sais aussi. 

Seul moment où je ressens encore un peu cette douleur c’est avant les vacances quand elle va partir je ne sais ou ni quand ni avec qui (quand elle n’y va pas seule). 

Un rappel à l’ordre de mon corps que le monde n’est pas idéal que je dois quand même souffrir à cause de cette situation que j’impose à ma fille. 

Cette douleur passera peut être aussi, je ne sais pas mais j’espère mais en tout cas la vie est beaucoup plus supportable quand même. 

Les nouvelles mamans solos courages ça passe et c’est vrai. Quand on me disait que je prendrais l’habitude de la laisser je ne vois pas y croire et pourtant c’est vrai. 

Le temps fait bien les choses donc courage votre tour viendra. 

2 commentaires

  1. tu sais 5 ans après quand elle part la semaine chez son père elle me manque cruellement je passe du temps dans sa chambre c’est morbide mais j’ai besoin de ça. après la semaine je m’occupe je peux rester un peu plus tard au bureau, aller au ciné etc mais elle me manque quand même

Laisser un commentaire