Cette fusion négative 


Avec ma fille nous sommes très proche, complice, fusionnelle meme trop. 

Avoir une belle complicité avec sa fille c’est super surtout maintenant qu’elle grandit ce devient de plus en plus intéressant. 

Sauf quand le positif devient négatif. J’appelle ça la fusion négative. 

Ca dois faire bien un an que je suis en plein dedans au debut je pense que je refaisais un burn out mais non ce n’est pas si intense. 

J’aime etre avec elle sauf qu’elle est très tactile elle est toujours sur moi. Et quand je dis sur moi cest littéralement sur moi. Je suis son terrain de jeu, son toboggan, son trampoline. 

Vu son âge et son poids je ne peux plus jai beau lui dire ca rentre par une oreille ça ressort de lautre. Avec la canicule de ses jours ci je vous laisse imaginer le bonheur. 

Le syndrome de la séparation que l’on retrouve chez les animaux et chez les enfants en bas âge elle l’a toujours. 

Cet été quand je n’étais plus dans son champs de vision cetait « elle est où maman? » Quand javais une personne de ma famille avec moi elle ne pouvait pas la garder, dès que j’allais dans la chambre lire un livre direct comme si elle avait un radars elle venait direct sauter sur le lit et sur moi pour etre avec moi (et m’embêter). La sangsue, la glue, la plaie. 

Mais ce n’est pas que physique c’est aussi auditif. Marmotte est une vraie pipelette un moulin à parole. Sans arrêt elle parle elle ne s’arrête que quand elle dort (et encore elle parle aussi en dormant). 

C’est mignon sauf que au bout de 15 « maman tu m’écoute? » « Hein maman? » Je nai que une envie cest de lui dire « non je m’en fou et tais toi bordel »

Autre chose qui m’énerve au plus au point cest de devoir tout répéter. Suite à ses problèmes d’audition elle a pris l’habitude des quon lui parle de dire « quoi » ou  » hein quoi jai pas compris ». Ce n’est pas de sa faute je le sais pas vu qu’elle pose 30 questions à la minutes auxquelles je dois répondre cest chiant. 

La séparation et les conditions de chez son pere ont fait qu’elle me répète au moins une fois par heure « tu sais que je t’aime beaucoup ». C’est trop mignon ça fait fondre mon cœur de maman bien-sûr mais bon à la fin de la journée je ne lui dit meme plus « merci mon amour moi aussi énormément  » mais « oui je sais  tu me le répète 100 fois par jours ». 

On sais que l’on s’aime mais au bout d’un moment je craque serait ce de la perversion pour m’embêter et attirer l’attention ? (Je n’ai pas d’autre choix que  detre attentive à elle). 

J’ai beau lire tous les livres de conseils d’éducation et tout le tintouin ça fini toujours en haussement de ton et cris. 

J’en ai meme souhaiter avoir une deuxième enfant ou un mec pour qu’elle fasse chier quelqu’un dautre. 

J’espère que ça passera en grandissant car les moments de calme ou de pré pré pré ado style je m’enferme dans ma chambre avec la tablette et je ny ressors que pour aller au wc son rare. 

Bien sûr que je l’aime qu’elle me manque des que je ne la vois pas où qu’elle n’est pas chez moi mais un peu cest mieux que beaucoup trop. 

Bon j’arrête de me plaindre comme on me dit souvent j’ai fais un gosse ils sont comme ça je dois assumer. 

Un commentaire

  1. Coucou ! Je n’ai pas encore d’enfants donc je ne serai sans doute pas la meilleure personne pour des conseils, mais quand j’etais petite j’etais très bavarde et je reclamais beaucoup d’attention moi aussi. Mes parents avaient trouvé l’arme fatale : l’activité extrascolaire ! Ca permettait que je me fasse des copines et eux ils avaient la paix pour quelques heures ! Lol
    Peut etre que Marmotte aimerait passer un après midi à la ludotheque par exemple ? C’est surveillé par des adultes et ca te permettrait de souffler un peu et de prendre du temps pour toi 🙂 et l’inscription n’est pas très chere si mes souvenirs sont bons !

Laisser un commentaire