IAD Cycle 3

  Résumé des épisodes précédents. 

Suite à son rendez vous à Londres avec le docteur F Marjorie a pris la décision de commencer son aventure naturellement 

Le cycle 1 s’est fait au petit bonheur la chance en tâtonnant et en découvrant les différentes étapes d’une iAd. 

Malheureusement les résultats n’étaient au rendez vous et malgré la naissance sa sa fille le corps de Marjorie nétait pas rodé comme ses parents ont pu lui dire. 

Le cycle 2 à ete lui stimulé avec des injections. Tous les soirs à 19 heures elle avait rendez vous avec gonal mais ce n’étais os si simple. 

Trop stimuler donna trop de follicules donc trop de chance d’avoir une grossesse multiple. 

Marjorie triste d’avoir encore raté son cycle se posa beaucoup de question mais avec 1 enfant cest bien 2 cest envisageable plus cest hors de question

Le debut du mois arriva et le cycle 3 commença. Le gonal doit être rejoint par un cachet de clomid mais avant une écho à J4

Le mois de février cest son mois Marjorie y crois. Elle va à son écho la fleur au fusil. 

A peine la sonde posé elle a su elle l’a vu. Au moins 3 gros kystes a droites et un à gauche. A J4 les plus petits follicules sont à 13mm. Encore un cycle foutu. 

Ça fait chier jamais 2 sans 3. Espérons que le cycle 4 soit le bon. Je ne pensais pas que ça serai si compliqué et que les complications viendrais de mon corps. 

Rendez vous en mars.

9 commentaires

  1. Allez j’y crois pour le cycle 4 bon courage

  2. Plein de courage. Allez on y croit pour le cycle 4.

  3. Oh mince :-/
    Bon, on dit jamais 2 sans 3 donc voilà, c’est fait, le prochain sera le bon (et avec de la chance, on aura qu’un mois d’écart, donc (chut, c’est encore trop récent 😉 ) )

    Bisous ma belle

  4. Quel parcours! Celui (celle) là s’appellera Désiré(e) non? Courage!

  5. Plein de courage. J’ai eu 2 enfants par iad. Le premier après 7 tentatives et le second 4. Je suis aller pour ma part à Copenhague. Ils ont 2 ans et demi d’écart et je ne regrette pas du tout même si être maman solo ce n’est pas de tout repos.

Laisser un commentaire