Etre dur. Etre trop dur

Donner une bonne éducation à son enfant ne tient qu’à un fil on peut vite passer du côté obscure.

Éduquer son enfant cest lui donner des règles, cest aussi l’aider à respecter un savoir vivre à etre un enfant bien élevé.

Pour ca il faut arriver à etre dur mais pas trop et cest ca qui devient compliqué.

Pour moi en tout cas je trouve ça dur.

Je suis dur cest une évidence. Je ne suis pas une maman cool qui pense que l’enfant n’a pas besoin de règle pour bien évoluer.

Je râle, je cris, je menace de punition, je compte jusqu’à 3 (avec tous les demis et trois quarts qui puisse exister) et je punis.

Je suis dur parfois trop dur, jen attend trop d’elle et faut que je me soigne.

A la suite du deces de ma grand mère les discussions avec ma famille à son sujets sont assez présents et jai en un sens ouvert les yeux.

Ma grand mère n’a jamais été une grand mere gateaux qui fait des bons petits gateaux pour le goûter, joue a des jeux, qui raconte des histoires.

Ma grand mère était dur cest elle qui commandait et si ce n’était pas le cas ça n’allait pas.

Elle menait tout le monde a la baguette ses filles et meme son mari. Elle avait un fort caractère et a tout fait pour empêcher ses filles de sortir d’avoir des amis copains maris et enfants.

Lors des conversations ma mere me racontait des anecdotes sur elle et puis elle m’a avouée elle aussi qu’elle n’a pas été une bonne grand mere pour moi

Elle a ete dur toute ma vie mais il y a 2 ans quand elle a été malade elle est devenue gentille avec moi et méchante avec ma mere.

Tati Danielle était en elle mais elle l’a toujours été.

Aujourd’hui je suis incapable de me souvenir que quelque chose de gentil, de positif à son propos.

Jen ai pleins de mon grand père 10 ans après sa mort ils sont toujours dans ma mémoire.

Elle était dur, je suis dur, elle avait un fort caractère et jai le meme.

Je ne veux pas devenir pareil encore plus que maintenant.

Je refuse que ma fille nest que des souvenirs négatifs de moi.

Je refuse que ma fille a ma mort se dise que je lui ai pourrie la vie.

Je ne suis pas elle,

Je ne serai pas comme elle,

Je refuse d’être comme elle …

… Mais c’est dur.

8 commentaires

  1. Ah non! Tu n es pas comme ça… Évidemment que tu dois être sévère : tu es la maman de Marmotte mais aussi son papa. C est pas facile à gérer! Mais a côté de ça, tu passes ton temps a la gâter, lui faire plaisir,… Tu te sacrifies pour elle! Elle a tout pour être heureuse grâce a toi! Tu es une super maman et marmotte ne pourrait pas rêver mieux…

  2. Je pense que tu te trouves dur car tu es seule pour tout gerer et moins patiente pareil j’en demande bcp a ma fille qui a a peine 4 ans je lui demande de pas mettre de la bouffe par terre en mangeant et s’i elel fait tombe qqch de l’eau ou autre elel s’excuse car elle sait que je vais râler car tjs du ménage à faire elle met son linge au sale. apres je peux etre cool si elel est cool mais je mets tjs des limites sinon c la folie lol on fait comme on peut je dis

  3. Bonjour à vous,

    Tout comme vous, je suis une maman solo et avec une petite fille de 4 ans. Je suis enseignante de profession, mais à la maison avec ma cocotte, car je travaille sur un projet éducatif qui me tient à coeur depuis toujours et concernant la discipline éducative pour en arriver à une relation parent-enfant sereine et bienveillante, sans reproduire les mêmes comportements ou schèmes de nos parents, voire nos grands-parents. J’accompagne donc les parents, surtout le parent solo, par l’autodiscipline pour une discipline éducative de leurs enfants.

    Être un parent solo au quotidien n’est pas facile et c’est un travail de chaque jour, mais pour ma part, être maman tout court est le plus beau métier du monde ! Je ne suis pas en faveur des punitions, mais mon approche éducative prône plutôt la connexion fréquente parent-enfant et le travail sur soi en tant que parent en comprenant nos besoins pour mieux répondre à ceux de nos petits trésors par la suite, et ce, dans pas à pas.

    Je vous laisse avec plaisir un extrait d’un de mes articles qui pourra peut-être vous aider ! N’hésitez pas à aller sur mon site parent-solo.club qui s’adresse aux parents en général, mais en particulier au parent solo ! De plus, je lance un défi aux parents sur 21 jours (je le ferai aussi) et qui débutera possiblement dimanche, afin de faire un petit un travail sur soi, se connecter à nos enfants ou « re-connecter » pour une relation parent-enfant plus bénéfique.

    Extrait de mon dernier article intitulé « Blessures et maltraitances de l’enfance : faire l’introspection ! »

    « Les blessures et maltraitances de l’enfance existent depuis toujours, mais semblent empirer et plusieurs d’entre elles ne sont pas dénoncées, même de nos jours. La maltraitance a non seulement des effets profonds et graves, mais elle peut se transmettre de génération en génération par des abus, de la violence et de la négligence.

    Il y a 5 blessures psychologiques qui peuvent se mettre en place dans l’enfance. En voici la liste :

    Le rejet ;
    L’abandon ;
    L’humiliation ;
    La trahison ;
    Et l »injustice. »

    La suite est sur mon blog Parent Solo (parent-solo.club) !

    J’espère que cela vous donnera de l’espoir sur le fait que même si nous avons une ou plusieurs blessures de l’enfance ou un héritage familier porteur de certains traumatismes, le fait de puiser dans notre passé peut nous aider à guérir en trouvant les sources de notre comportement pour mieux s’améliorer et aider nos enfants !

    Au plaisir !

    Claudia

    • Merci j’irai lire la suite
      Depuis j’ai acheter des livres sur la discipline positive et j’essai dapliquer tous ça mais c’est pas facile et ça dépend vraiment des enfants
      ça vient peut être avec le temps

  4. La mère de ConjointChéri est telle que tu décris ta grand-mère… De ses 6 enfants, elle n’en vois plus que 2 1/2.
    Deux 1/2 parce qu’après lui avoir dit qu’elle était trop agressive avec nos enfants et qu’elle ne se comportait pas comme une grand-mère et qu’elle a refusé d’entendre nos mots (et nos maux), j’ai décidé de couper les ponts. ConjointChéri y va de temps en temps mais de moins en moins et les paroles blessantes sont toujours là…

    Malheureusement, elle vieillira seule…

Laisser un commentaire