Sa première rentrée scolaire

IMG_0276.PNG

Hier soir j’ai couché un bébé mais c’est une petite fille qui s’est réveillée.
Mardi 2 septembre 2014 ma fille est rentré à la maternelle.

La veille tout était près une jolie tenue, un sac à dos bien plein de vêtements de rechange et bien sur un doudou et une tétine tatoués à son nom.

IMG_0279.JPG

Pour Marmotte l’école ou la crèche c’est pareil elle ne se rend pas compte de la différence et pour être honnête moi non plus.

Sa classe comporte 29 élèves donc imaginez 29 enfants + 1 voir 2 parents par élève ça en fait du peuple. Du coup sa classe a été divisée en deux pour une rentrée moins chargée.

Marmotte était du groupe de 10h15.
Le matin Marmotte était toute belle dans ses beaux habits et nous avons retrouvé l’ex pour y aller ensemble.

IMG_0307-0.JPG

IMG_0308.JPG

Une fois à l’école nous avons cherché sa classe, Marmotte nous suivait sans problème.
Au première étage, près des toilettes (ça c’est cool) nous avons découvert une petite salle de classe (29 gamins et 2 adultes dedans c’est chaud) la nouvelle directrice et sa maîtresse.

Devant sa classe il y avait une ribambelle de portes manteaux avec des sacs ou des petits colliers barbeapapa avec le prénom de l’enfant.

IMG_0305.JPG

Marmotte avait de quoi regarder dans sa classe, des jouets et activités étaient déposés partout.
Elle montrait à son père ce quelle faisait pendant que je parlais avec la maîtresse.

IMG_0315.JPG
Elle n’avais pas vu son père depuis plus d’un mois et ses vacances ont été presque de 2 mois non stop, alors au moment de lui dire au revoir les larmes ont coulés.

Une nouvelle école, de nouveaux copains, une nouvelle maîtresse, 2 mois en étant en vacance, retrouver son père et le voir partir au bout de 30 minutes. Tous ça c’était trop pour elle à mon avis.

Pour ma part voir ma fille, mon bébé, aller à l’école m’a fait bizarre, un cap encore un. Du coup en voyant marmotte pleurée mes larmes sont montées mais n’ont pas coulées.

Le lendemain début des cours 8h20 et marmotte était d’accord pour y aller.
Devant l’école elle a voulu que je la porte car la masse de parents et d’enfants à l’entrée la effrayé.
Devant la porte de sa classe et a l’intérieur elle ne voulait pas me lâcher et s’est mise à pleurer.
Le plus dur c’était de l’entendre dire « non non s’il te plait je ne veux pas ».
Mon cœur de maman explose en mille morceaux à ce moment et les larmes montent.

J’espère vraiment quelle comprendra que c’est pareil que la crèche quelle aimait tant.

3 commentaires

  1. Salut,
    Je suis ton blog (et je te suivais sur twitter avant de supprimer mon compte) depuis ma propre séparation, il ne m’arrive pas souvent de commenter les articles mais je voulais te signaler ce qui est certainement un oubli de ta part au niveau de la dernière photo. On voit clairement le visage du camarade de classe de ta petite marmotte qui est au second plan, si les parents passe sur ton blog ça pourrait même te porter préjudice. A moins que tu ai publié la photo avec leur accord mais dans le doute, j’ai préféré prévenir 😉

Laisser un commentaire