La Communication c’est essentielle

20140626-224650-82010408.jpg

Aujourd’hui j’écris pour le site NeufMois pour raconter que le jour le plus beau de ma vie aurait pu être 1000 fois mieux si l’équipe médicale m’avait un peu plus écoutée.

Je vous remet dans le contexte.
Mon terme c’était 7 jours auparavant mais la fille ne voulais toujours pas sortir. J’ai donc été déclenchée sur un col fermé et long avec tampon, perf et toute la panoplie de câbles qui vont avec.

La première journée à l’hôpital rien ne se passe je trouve juste le temps long.
A minuit je ressens mes premières contractions dans les reins toutes les 2 minutes et ça jusqu’à 14h pour qu’on me pose la péri et me rompe la poche des eaux.
Jusque-là l’équipe médicale n’était pas trop mal.
Une fois en salle de travail, la péri posée tout a changé.

Je n’étais dilatée qu’à 2cm (car oui même a 2cm on peux poser une péri surtout si c’est un déclenchement) et j’ai ressentie une douleur au niveau de mon bassin à droite.
La douleur n’était pas forte car j’étais sous péri mais j’avais une gêne. Il fallait que je bouge que je me place au moins sur le côté.
La sage femme fini par venir car mon monito perdait ma fille sans arrêt me dit que non sous péri c’est sur le dos c’est tout. Après 3/4 demandes, au lieu de chercher pourquoi ça le gêne elle m’appuie 10 fois de suite sur mon bouton pour me rajouter du produit en pensant que ma gêne passerai.

Merci madame moi qui ne voulais pas trop me doser je vais être anesthésiée 3 jours à cette vitesse.

10 minutes plus tard je déplace volontairement mon monito pour l’attirer et exige de me mettre sur le côté un peu au moins 5 min. Elle accepte

1 heure après avoir défoncé mon bouton de péri elle m’examine et me dit que ma gêne vient de mon bébé qui tape dans mon bassin car je suis dilatée à 10.
Et vérifier avant de me rajouter du produit c’était trop difficile. Pffff

Ma fille est prête à sortir on m’installe les jambes écartées sur les étrillés.
Aie ça tire les étrillés sont très voir trop écartés.
Lors de mes cours de préparation à l’accouchement la sage femme nous avait parlé de ce cas de figure en nous disant que si on écartait trop les jambes quand nous sommes en jeans le tissu finira par se déchirer alors que si il y a moins de tension le tissus restera intacte.
Voyez le tissus du jeans comme notre périnée.

Je demande à la sage femme de rapprocher les étrillés car ça me fait mal.
Réponse: Non.
Ok super merci si avec ça j’ai pas de déchirure j’aurai de la chance.
Résultat des courses une belle épisiotomie.

Bon ça reste un jour magique le jour de la naissance de ma fille mais la communication et l’écoute n’était pas au rendez vous ce jour la.

Je pense que ça vient de mon hôpital car le post accouchement à été pareil.
Ils m’ont mis ma fille au sein pour la tête de bienvenue et hop débrouille toi si tu n’y arrives pas prend un biberon.
Je peux vous dire que mon allaitement n’a pas été très long.

Un conseil quitte à passer pour la chiante du service, râlez, faites vous entendre pour faire savoir vos désires.
Vous ressentez les choses dites les ça ne coûte rien.

Un commentaire

  1. Très utile comme post, très enrichissant merci !

Laisser un commentaire