Bye bye Terrible Two

20140206-214309.jpg

Devenir parent c’est apprendre au jour le jour comment s’occuper de si bébé.
Tous les bébés ont une phase d’éveil, une phase de séparation, une phase de peur de l’abandon comme sueront une phase de peur des monstres poilus aux grandes dents sous leur lit.

La phase ou tu es à peine un millimètre en dehors de son chant de vision ton si beau et calme petit bébé se met en mode alarme, est horrible.
Le terrible two c’est 15 fois pire (et encore je suis gentille).

Vite une ligature des trompes une vasectomie vite. Oui oui c’est bien ce qui vient de te passer par la tête.

Mais avant tout de chose: Ça passe

Pour donner un peu plus de détails si tu n’es pas encore entrée dans cette phase, t’inquiète pas tu le saura quand tu y seras, voilà ce que ça a donné chez moi.

Normalement comme l’indique son nom le terrible two arrive vers 2 ans, oui mais c’est pas drôle si le jour de son anniversaire ça arrivait.

Marmotte a commencé vers ses 13/14 mois quand elle a su marcher.

Son salecaractère s’est amplifié, elle est devenue encore plus têtue, ne supportant plus que lui dicte ce quelle devait faire.
Pour elle la marche c’est l’indépendance. C’est ça ma fille retourne sucer ton pouce.

La frustration était très très dur à supportée, le moindre non et c’était la crise pendant 10 interminables minutes.

Marmotte voulait tous faire seule. Sur le principe c’est très bien et je l’encourage toujours à faire ce quelle veut seule, mais certaines choses sont compliquées et maman doit aider.
Non on ne monte pas seule dans sa chaise haute.
Non on n’allume pas la console de jeu.
Non on ne rentre pas dans le tiroir de la table à langer.

« OOOOUUUIIINNNN »
« Ho non c’est reparti. » *chouine*

Si il n’y avait eu que les pleures encore ça aurait été, mais le pire ce sont les colères.
Voir ce petit bout de 15 mois de guère plus de 9 kilos se transformé en gremlin mouillé est assez désarmant.

A la moindre contrariété elle commençait à nous taper puis se laissait tomber par terre pour se retrouver allongé sur le ventre à taper des poings et pieds.
Le tout accompagné des OUIN à te faire péter les vitres et tes tympans au passage.

Pas facile de gérer ce genre de colère, plus d’une fois je lui ai redonné ce quelle voulait pour arrêter ce cirque par fatigue.
Si je voulais jouer la mère parfaite qui applique les nombreux conseils vu dans super nanny je tenais bon et ma fille finissait par se calmer victoire puis cherchait tout ce qui pouvait être à moi pour le balancer a travers la pièce. J’ai même une vidéo d’elle en pleine crise où elle veux me jeter sa petite chaise en bois dessus. achevez moi.

Vers 19/20 mois à force de me tester elle a compris que je serais toujours derrière sa couche et qu’il fallait passer à la vitesse supérieur. Les colères en extérieurs.

Ça aussi c’est très compliqué à gérer.
Certes gérer un enfant qui hurle c’est dur, mais devoir gérer le regard et les réflexions des autres ça rajoute un Max.
Mon astuce en bonne mère indigne qui se respecte et qui s’assume: l’iPhone.
Mon smartphone est blindé de jeux pour bébé qui en cas de grosse crise la calmera à peu près a tout les coups (si ça marche pas donnez lui ce qu’il veut).

Aujourd’hui Marmotte a 28 mois et depuis le 1er janvier 2014 je peux annoncer officiellement que c’est la fin de son Terrible Two.

3 commentaires

  1. Je croise les doigts et touche du bois. Il va avoir 22 mois et ça va. Il dit non et montre son mécontentement tape aussi parfois mais à côté de ça à partir du moment où il a notre attention il est adorable. J’imagine que ça peut changer du jour au lendemain et je redoute le moment où il commencera a piquer des colères :/

  2. Ping :Une phase d’affirmation? |

Laisser un commentaire